Promotion de la paix : les mototaxis sensibilisés

C’était lors d’une causerie éducative organisée samedi à l’école publique d’Akwa par le collectif « Jeunes patriotes avec Paul Biya ».


« Promotion de la paix, unité nationale et vivre ensemble ». C’était le thème au cœur de la causerie éducative organisée samedi 14 octobre dernier par le collectif des « Jeunes patriotes avec Paul Biya (Japabi) » à l’école publique d’Akwa, dans l’arrondissement de Douala 1er. Cette étape rentrait dans le cadre d’une campagne nationale de sensibilisation sur la sauvegarde des idéaux énoncés dans le thème. La manifestation de Douala a été organisée en collaboration avec les syndicats et associations de mototaxis. Aux organisations de la cité économique se sont ajoutées celles de la capitale politique du Cameroun, Yaoundé. Il était ainsi question pour ces « bendskineurs », et leurs leaders venus de divers horizons du pays, de porter un même message : le désordre et la déstabilisation du Cameroun ne passeront pas par les mototaxis et surtout pas ceux de Douala.
Au sortir de la causerie, Steve Michel Aka’a, coordonnateur national du collectif Japabi, a fait le point : « Nous avons recommandé à tous les mototaxis, à tous les syndicats nationaux, de refuser les propos de soulèvement, de tentatives de révolte, d’appel à la grève véhiculés par des vendeurs d’illusions. Je suis très content parce qu’ils sont tous derrière le président de la République pour la promotion de la paix, l’unité nationale et le vivre ensemble. Les mototaxis du Cameroun savent que le chef de l’Etat a toujours accordé une oreille attentive à leurs doléances. Notre pays est un pays de loi. Si les membres de ce secteur ont des préoccupations, ils doivent saisir l’autorité administrative compét...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category