Enseignements secondaires : plus de 1500 abandons de postes

Dans un communiqué signé le 23 octobre dernier, le ministre donne deux semaines aux enseignants concernés pour clarifier leur situation, au risque de mesures disciplinaires.

Plus de 1500 enseignants recherchés par le ministre des Enseignements secondaires, Pr. Nalova Lyonga. L’affaire a été rendue publique dans un communiqué signé lundi 23 octobre, par le membre du gouvernement. Dans le document les noms, grades, matricules, structures et observations des concernés sont clairement affichés. Si certains n’ont jamais pris service, d’autres ont clairement abandonné leurs postes de travail. C’est le plus gros lot. Les établissements de Mbanga, Belabo, Akono, Edéa, Nkwen, Bourha, Banyo, Ngomedzap, Minta, Wum, Diang et de bien d’autres villes du pays attendent ainsi certains de leurs enseignants depuis des années. L’on y découvre également que « des portés disparus » sont déjà établis à l’étranger (Canada, Etats-Unis, Allemagne, etc). Ils sont 1571 enseignants au total.
Dans son communiqué, le Pr. Nalova Lyonga invite ces personnels en position d'abandon de poste de travail et signalés hors du pays, à bien vouloir se présenter dans son département ministériel, porte 507 bis, dans un délai de deux semaines, dès publication de ce communiqué. Surtout en possession de la fiche de cartographie des postes de travail dûment signée par leurs chefs hiérarchiques respectifs, et munis de toute autre pièce justificative de leur position administrative actuelle. Dans le cas contraire, des mesures disciplinaires seront prises à leur encontre. 
De sources bien introduite au ministère des Enseignements secondaires, ce n’est pas la première fois que le ministre signe ce genre de communiqué. La même démarche...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category