Hôpital militaire : consultations gratuites

Une campagne par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense se tient jusqu’au 10 novembre.

Une nouvelle campagne de consultations gratuites a été lancée ce lundi 6 novembre à l’hôpital de la Garnison militaire de Bonanjo à Douala. L’opération, court jusqu’au 10 novembre prochain et concerne plusieurs spécialités. Ainsi, les patients, venus en nombre pour le premier jour de campagne, peuvent être consultés en dermatologie, ophtalmologie, radiologie, anesthésie-réa, oncologie, urologie, gastro-entérologie, psychiatrie, etc.
Ce lundi, des patients de tous âges sont installés dans la cour aménagée pour la circonstance et attendent d’être appelés, en fonction des numéros reçus par chacun. Après l’enregistrement suit la prise des paramètres. Puis les uns et les autres sont dirigés vers différentes salles où le personnel médical est déployé, pour les consultations proprement dites.
« C’est une initiative que nous apprécions. Quand un malade vient et tombe sur une pareille opération, il réalise qu’il pourra économiser les 3.500 F prévus pour le paiement à la caisse d’une consultation. Et c’est un argent qu’il pourra consacrer à autre chose, peut-être à l’achat de premiers médicaments », explique Charles T., patient du jour. Une vision partagée par beaucoup d’autres ce lundi matin, comme cet habitant de Douala venu voir un ophtalmologue, ou cet autre qui souhaite que ce type de campagne soit encore plus fréquent.
Selon des chiffres communiqués par l’hôpital militaire, plus de 120 personnes ont été reçues au premier jour de l’opération, qui en cible, pour l’ensemble de la campagne, deux mille au minimum. Lors de la précédente initiative du genre, conduite le semestre dernier, quelque deux mille sept cents personnes avaient été consultées, toutes spécialités confondues.
« Le but ultime de cette campagne est de resserrer le lien Armée-Nation. Le ministre de la Défense nous a donné l’a...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category