Promotion du made in Cameroon : voici les CBT champions 2023

Les cinq lauréats, dont quatre femmes, ont été primés hier à Yaoundé au cours d’une cérémonie organisée par la Sopecam et présidée par le Pr. Pascal Nguihe Kante, représentant du Premier ministre, chef du gouvernement.


Manuela Kamadjou est arrivée hier en fin de journée à l’hôtel Hilton de Yaoundé, en tant que l’une des 11 nominés de la 3e édition du concours CBT Champions du Made in Cameroon, et en est repartie avec le premier prix. En effet, la jeune dame, promotrice de la Pme baptisée Kebe Home, spécialisée dans l’architecture d’intérieur, a été sacrée CBT Champions d'or. Ce qui lui a valu la somme de cinq millions de F, un trophée et un diplôme. Le tout remis par le Pr. Pascal Nguihe Kante, représentant du Premier ministre, chef du gouvernement, qui présidait la cérémonie, en présence de plusieurs membres du gouvernement, entre autres personnalités.
Le prix du Champion d'argent, avec à la clé 3,5 millions de F, un trophée et un diplôme est revenu Pascaline Nenda,  promotrice de Lamana, avec sa marque Blesolac (céréales et purées infantiles à base de produits locaux). Quant au CBT Champions de bronze, il a été décerné à Sweet Choco, fabricant de divers assortiments de chocolats, dont la promotrice est Nathalie Ghyslaine Bissa épse Ntap. Ce qui lui donne droit à un chèque de 2 millions de F, un trophée et un diplôme. Le prix spécial du jury est revenu à Medim Mezong, d’Emmanuelle Désiré Michèle Metougou, productrice de thé à base d’aubergine. Le prix du meilleur espoir a été remporté par le seul homme du quinté de champions, Gideon Podinga Gwanulla, promoteur de Step by Step Group Ltd qui produit des fertilisants.  Les deux sont repartis chacun avec un chèque d’un million de F.
Pour arriver à ce résultat, le jury présidé pendant plusieurs semaines par le Pr. Henry Ngoa Tabi a examiné l’originalité, l’innovation, le processus de production ou de transformation, l’employabilité, le chiffre d’affaires, le capital social, la valorisation des matières premières, etc. L’accent est donc mis ici sur le Made In Cameroon. Et pour cette année, afin d’optimiser la participation du plus grand nombre, l’appel à candidatures a été ouvert en ligne, sur les sites Internet de Cameroon Tribune et Cameroon Business Today. Et au total 208 PME ont répondu valablement au questionnaire publié à l’occasion de ce concours de la Société de Presse et d’Editions du Cameroun (Sopecam). Cette troisième édition était placée sous le haut patronage du Premier ministre, Joseph Dion Ngute, avec le partenariat technique du ministère des Petites et moyennes entreprises locales, de l’Economie sociale et de l’Artisanat.
Pour Marie-Claire Nnana, Directeur général de la Sopecam,  il faut voir en cette compétition, une ode aux Pme qui ont l’audace de s’aventurer hors des sentiers battus, mais aussi une volonté « d’accompagner efficacement la vision du gouvernement en matière de promotion de l’entreprise». La mission principale de cette compétition ouverte par l’entrep...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category