Naissances au Chracerh : trois petits derniers pour boucler l’année

Ils portent à 400 le nombre de bébés obtenus par fécondation in vitro dans cette formation hospitalière de référence.


Mardi, 19 décembre 2023 restera une date mémorable dans les annales du Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine Paul et Chantal Biya (Chracerh). Ce jour-là, la formation hospitalière de référence a atteint le record de 400 bébés issus de la fécondation in vitro. Dans ce bloc opératoire, dame Amara (nom d’emprunt en raison de l’anonymat requis par la patiente), avancée en âge, est émue de participer à l’histoire qui s’écrit ici au quotidien. Avec la naissance de son fils, 2.360 Kg, tout premier fruit de ses entrailles. Et 398e bébé de la cohorte fécondation in vitro du Chracerh, venu au monde par césarienne. Une paire de jumeaux, respectivement 3.060 Kg et 2.170 Kg, complète le tableau. Leur mère, 35 ans au compteur, connaît ainsi les joies de la maternité pour la première fois de sa vie. Alors que les vagissements tonitruants du trio de nourrissons remplissent la section blocs opératoires, l’équipe médicale du Pr. Jean Marie Kasia, gynécologue obstétricien, administrateur directeur général du Chracerh, a des raisons de célébrer.
Le parcours médical de la primipare âgée n’est pas ordinaire. Elle était en quête d’enfant depuis plus de 20 ans. Des examens médicaux ont révélés des trompes bouchées. Et aussi un dysfonctionnement de l’ovulation, dû à l’âge avancé. Le dernier espoir de cette patiente venue des zones reculées, reposait sur la Fiv. Premier essai, coup de maître : un héritier dans les bras. La deuxième patiente avait les deux trompes bouchées. L’analyse de son système reproducteur a montré qu’elle ne pouvait pas concevoir de façon naturelle. Finalement, grâce à la magie des techniques de Procréation médicalement assistée mises en œuvre au sein de cet hôpital de référence, elle a obtenu sa première grossesse : des jumeaux.
« C’est un jour particulier au Chracerh, parce que nous assistons à la naissance des 398e, 399e et 400e bébés après fécondation in vitro. Aujourd’hui, nous avons attei...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category