Vaccination contre le paludisme : 411 aires de santé concernées

Les médias ont été briefés samedi dernier à Yaoundé par le Programme élargi de vaccination sur les contours de cette opération qui débute le 22 janvier prochain.

L’introduction du vaccin antipaludique au Cameroun se fera le 22 janvier prochain dans 42 districts de santé répartis dans les 10 régions. Ledit vaccin sera inséré dans le programme de vaccination de routine et intègrera ainsi le calendrier vaccinal du Programme élargi de la vaccination (PEV). Pour cette première phase, 411 aires de santé sont concernées. Ces vaccins antipaludiques ciblent essentiellement les nourrissons de 6 à 24 mois répertoriés dans les districts où les populations sont plus vulnérables à la maladie. Ils recevront concomitamment ces doses avec de la vitamine A. Les médias ont été briefés sur les contours de cette nouvelle mesure préventive contre le paludisme par Dr Shalom Ndoula, secrétaire permanent du PEV samedi dernier à Yaoundé. Pour l’essentiel, l’on retient que le vaccin contre le paludisme offre une protection supplémentaire contre les formes graves de la maladie et de décès. La première dose sera administrée à 6 mois, la deuxième à 7 mois, la troisième à 9 mois et la quatrième à 24 mois. Les enfants vaccinés doivent continuer à appliquer d’autres mesures préventives, comme dormir sous des moustiquaires imprégnées d’insecticide pendant toute la nuit. 
D’après Dr Shalom Ndoula, le pays ayant réceptionné une cargaison de 331 000 doses de vaccins en octobre dernier, attend avec impatience d’acquérir d'autres quantités, afin de d’étendre la couverture dans d’autres districts de santé. « La vaccination antipaludique s’alignera aux normes et standards du PEV et sera administrée par une injection intramusculaire dans la cuisse gauche dans toutes les formations sanitaires qui offrent la vaccination de routine. Seront enrôlés, tous les enf...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category