Nkongsamba I et III : deux Hôtels de ville inaugurés

Le ministre de la Décentralisation et du Développement local a mis en service les deux infrastructures les 22 et 23 février lors de sa visite de travail dans le Moungo.


« Il nous faudrait plusieurs jours pour conter l’histoire de la construction de l’Hôtel de ville de Nkongsamba I. Tant cette histoire faite de rêve, d’émotions et de détermination a été émaillée d’épisodes captivants de réajustements du projet, d’oppositions sur les solutions techniques, de retour au projet initial, d’octroi de financements additionnels, de réattribution des marchés aux entreprises et enfin aujourd’hui, de festivités ! ». Propos de satisfaction et de soulagement du Directeur général du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom), Philippe Camille Akoa, lors de la cérémonie d’inauguration de l’Hôtel de ville de Nkongsamba I le 23 février dernier. Cérémonie présidée par le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam. L’ouvrage aux allures ultramodernes a été financé par le Feicom à hauteur de 1,928 milliards de F. A en croire les spécialistes, cet immeuble de type R+4 est « une conception bioclimatique correspondant au niveau des exigences écologiques et environnementales ». Le maire de Nkongsamba I, El Hadj Oumarou a exprimé sa gratitude au Feicom pour la mise à disposition des différents financements qui ont permis de réaliser cette grande œuvre qui matérialise la politique de décentralisation prescrite par le président de la République Paul Biya.  
Le 22 février, le Minddevel a procédé à la mise en service officiel de l’hôtel de ville de Nkongsamba III. Le joyau architectural qui se dresse sur l’une des collines du quartier Baressoumtoum village a été financé à 606, 545 millions de F, dont 65% de subvention du Feicom. La commune de Nkongsamba III que dirige Yvonne Eyidi n’aura donc à rembourser que 212 millions sur une période de 15 ans. Yvonne Eyidi a saisi l’occasion pour exprimer les doléances de sa commune auprès du ministre. Le bitumage et l’éclairage de la route menant à l’hôtel de ville fait partie des doléances majeures. Le ministre Georges Elanga Obam a promis de transmettre lesdites doléances à qui de droit. Il a en outre recommandé un bon usage de cet édifice futuriste qui va permettre de répondre aux ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category