Douala 1er : 140 millions de F pour les microprojets

L’enveloppe, mise à la disposition des populations par la mairie dans le cadre de l’«Agenda 21 local » financé par l’Union européenne, vise le financement d’initiatives de développement.

L’annonce a été faite ce 18 mars par le maire de la commune de Douala 1er, Jean-Jacques Lengue Malapa. C’était lors du point de presse organisé par l’exécutif municipal. Point de presse ayant pour objectif d’informer et de sensibiliser les populations sur les opportunités de financement des microprojets de développement local dans la commune. Les chefs traditionnels de Douala 1er et leurs notables, les conseillers municipaux, les associations, et établissements scolaires ont pris part à ce point de presse.
Douala 1er, à travers un processus participatif ayant mobilisé tous les villages et quartiers emblématiques, a mis sur pied une démarche d’« Agenda 21 local ». Ce processus participatif s’est articulé autour de 104 forums citoyens dans les villages, et a mobilisé 6.000 personnes. Avec pour résultat, l’élaboration d’un document de planification stratégique. Les populations ont entre autres demandé leur implication accrue dans le développement de l’arrondissement. L’exécutif municipal s’est alors engagé à réaliser des actions en synergie avec la population, puis à encourager et financer les microprojets pouvant impacter positivement le développement local.
Ce processus a abouti à trois appels à projets ciblant plusieurs domaines d’activités. Notamment les très petites industries culturelles, avec une enveloppe de 90 millions de F ; le genre, avec un financement de 20 millions de F, et les microprojets participatifs, qui auront 30 millions de F. Spécifiquement, les très petites industries culturelles visent les domaines de l’animation culturelle et du divertissement ; la formation certifiante dans les domaines de la danse, de la musique, de la peinture, du dessin, de la photographie, la décora...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category