Voirie municipale de Yaoundé : encore dans l’eau…

La pluie tombée dans la nuit de mercredi à jeudi a créé une inondation jusqu’en milieu de journée hier. Pour cause, les alvéoles bouchées avec des déchets, de la terre et du sable.

Yaoundé s’est encore réveillée dans l’eau. Du moins, au niveau du centre-ville. Jeudi matin, les eaux de la pluie tombée dans la nuit précédente n’ont pas tari avant le lever du jour. Quasiment toute la route située devant les services de la voirie municipale était encore inondée. Jusqu’à 10h30 et malgré le soleil ardent, rien n’y a fait. « Nous n’avons pas de travail aujourd’hui. Obligé de se reconvertir en porteur pour aider les personnes qui vont à leur lieu de service ou à des rendez-vous pour la traversée », explique Joseph Bayong, en service dans une laverie située non loin de la voirie. Ils sont une dizaine dans ce rôle sur place. Ils transportent à dos des hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, contre la somme de 200F. Et les affaires marchent plutôt bien. « Je dois urgemment me rendre au palais de justice. A cette heure, je pensais que tout serait déjà passé mais il faudra attendre plus longtemps visiblement », déplore Jeannette B., cadre d’entreprise et pas disposée à grimper sur quelque dos que ce soit. La dame d’un certain âge se voit obligée de négocier avec les véhicules 4x4 ayant la puissance et la hauteur nécessaires pour traverser les eaux sans s’abîmer.
C’est que la voirie municipale est devenue un lac géant, offrant des vagues à l’envi aux badauds et aux usagers pressés. Aucune artère de la ville de Yaoundé ne va d’ailleurs échapper aux affres de ce lac improvisé. Des embouteillages ont pris d’assaut la capitale. Aux environs de 10h50, des véhicules de la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY) vont se ruer sur les lieux pour évacuer les eaux vers le Mfoundi à l’aide de pompes. I...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category