Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Culture

Festival Ecrans Noirs 2020 : ce sera le 31 octobre !

La date de la 24e édition et les articulations ont été dévoilées jeudi dernier par le délégué général, Bassek ba Kobhio au cours d’une conférence de presse en ligne.

Le coronavirus continue d’enrhumer le secteur culturel. Après l’annulation de nombreux festivals de cinéma, notamment Cannes, un vent de doute a soufflé sur la 24e édition du festival Ecrans noirs prévue au départ du 11 au 18 juillet 2020. A une semaine de la date annoncée, le délégué général du festival Ecrans Noirs, Bassek ba Kobhio a apporté des précisions sur cette grand-messe du 7e art. Fini donc le suspense autour du rendez-vous annuel des amateurs et professionnels de cinéma. La 24e édition aura bel et bien lieu. Elle se tiendra du 31 octobre au 7 novembre prochain. La nouvelle a été rendue publique jeudi dernier au cours d’une communication spéciale de Bassek ba Kobhio. C’était via les comptes Facebook, Instagram et Zoom du Festival Ecrans Noirs
Comme il fallait s’y attendre, l’on apprendra de ce Live de 24 minutes que le report du festival est dû au coronavirus qui paralyse le monde. L’évolution de cette pandémie déterminera d’ailleurs le format de cette édition. « Le festival Ecrans Noirs 2020 se tiendra sous l’une des trois formes suivantes : soit sa forme classique en présentiel, si la pandémie est passée. Ce que nous espérons tous. Soit une forme semi-classique : virtuelle pour la présence internationale et en semi-présentiel pour les Camerounais, dans le respect des mesures barrières ou alors nous opterons pour une forme totalement virtuelle », a-t-il indiqué.
Un report ne va pas sans conséquence sur le calendrier initial de l’évènement. Les deadlines des appels à films et projets ont aussi été revues. En ce qui concerne l’appel à films pour la sélection officielle de cette année, les cinéastes ont jusqu’au 30 août pour postuler dans les catégories court métrage et long métrage de fiction et documentaire, entre autres. Une nouvelle catégorie fait son entrée cette année en sélection officielle. Il s’agit de la web-série. Cependant, elle n’est ouverte qu’aux Camerounais. Les amateurs et professionnels de ces productions auront la chance de suivre une formation dispensée par Canal±, partenaire de longue date du festival. 
Par ailleurs, la date limite d’envoi des projets au concours du scénario du Cameroun, sponsorisé par la Cnps, est reportée au 30 août. A cet effet, le délégué général du festival Ecrans Noirs invite les jeunes à y participer massivement. « Nous avons reçu 15 projets à ce jour et nous souhaitons en avoir davantage », a-t-il souligné. Le concours « 10 jours pour un film » sera quant à lui lancé dans quelques jours en partenariat avec l’Institut Goethe. Ce sera autour du thème « Confiné ». Après le succès des trois précédentes éditions, Le Marché international du film d’Afrique centrale sera de retour pour le plus grand bonheur des cinéastes qui peinent à trouver des  distributeurs et diffuseurs de leurs films. Cette année, l’accent sera mis sur la production et la co-production en Afrique centrale. Une réunion des ministres des Arts et de la Culture de la sous-région est annoncée à cette occasion. Les films sont attendus jusqu’au 30 août. 
Le traditionnel cocktail intellectuel sera également au menu des Ecrans Noirs 2020 à travers le colloque international, coordonné par la doctorante en histoire du cinéma, Marie Nadège Tsogo. Le thème retenu pour cette édition est : « Crise du cinéma, cinéma en crise, la Covid-19 et les opportunités de réinventer le cinéma africain ».  
Bien avant de dévoiler les grandes lignes de cette édition, Bassek ba Kobhio a rendu hommage aux victimes du coronavirus. Il a en outre salué la mémoire des professionnels du 7e art emportés par cette pandémie. Notamment, l’auteur-compositeur, cinéaste et producteur audiovisuel camerounais, Isidore Modjo
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps