Nécrologie : dernière pirouette pour Sévérine Djala Akaba

La gymnaste de 21 ans est décédée des suites d’un accident survenu à l’entraînement dimanche dernier à l’Institut national de la jeunesse et des sports.

Des flips, des saltos, des ponts, des sauts de main, Sévérine Djala Akaba n’illuminera plus jamais les gymnases. Dimanche dernier à Yaoundé à l’Institut national de la jeunesse et des sports, la gymnaste a été victime d’une double fracture des cervicales et une rupture de la moelle épinière lors d’une séance d’entraînement. Conduite de toute urgence à l’Hôpital militaire de Yaoundé, elle subira une opération chirurgicale le lendemain. Son décès interviendra peu après sa sortie du bloc opératoire. Un drame qui survient au moment où l’athlète était en pleine préparation des 15es championnats d’Afrique de la discipline en Egypte. Un tournoi également qualificatif pour les Jeux olympiques Tokyo 2020.
A 21 ans, l’ancienne élève du Lycée bilingue de Yaoundé et du Lycée de Soa était considérée comme la meilleure chance du Cameroun à cette compétition. « Elle était trè...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category