Cooperation Cameroun-Egypte : on parle développement

Le ministre en charge de l’agriculture et celui de l’eau, ont reçu, hier, tour à tour l’ambassadrice Dalila Fayez Farag Ghubrial.

La nouvelle ambassadrice d’Égypte au Cameroun, Dalila Fayez Farag Ghubrial a rendu visite hier à deux membres du gouvernement. Elle s’est rendue premièrement chez le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Gabriel Mbaïrobe. Les deux personnalités ont échangé sur les perspectives de développement d’un certain nombre de filières agricoles. « Nous avons discuté des pistes de coopération concernant le développement du coton, c’est-à-dire comment rendre ce produit plus compétitif sur le marché international. Nous avons aussi parlé de la production de blé et de riz et la maîtrise des eaux », a expliqué le Minader. Concernant la maîtrise des eaux, la zone septentrionale va grandement en profiter pour développer son agriculture. « L’Égypte a une grande expertise dans le domaine des eaux. Nous avons la zone septentrionale où jusqu’ici, l’eau, au lieu d’être une opportunité, reste une menace. Nous allons beaucoup apprendre de l’Égypte », a ajouté Gabriel Mbaïrobé. Et ce n’est pas tout, car le Minader a aussi annoncé que l’expérience égyptienne en matière agricole pouvait être partagée lors de formations et des séminaires de renforcement des capacités.
En début d’après-midi, la diplomate égyptienne s’est rendue au ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), où elle a eu un échange avec le ministre Gaston Eloundou Essomba. « Nous av...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category