50 ans de pratique théâtrale : l’analyse de Jacobin Yarro

Présenté le 8 septembre dernier à Yaoundé, l’ouvrage du célèbre metteur en scène et comédien, balaie un demi-siècle d’immersion dans l’univers des planches au Cameroun.

Comme sur les planches, Jacobin Yarro offre une mise en scène captivante pour la dédicace de son ouvrage. Le 8 septembre dernier dans le hall de l’Institut français du Cameroun à Yaoundé, férus de théâtre découvre avec curiosité la présentation du nouvel ouvrage du célèbre dramaturge, metteur en scène et comédien camerounais. « 50 ans de pratique théâtrale au Cameroun : 1960-2010 », ouvre une perspective sur l’avenir de cet art particulier, tout en faisant en majorité une rétrospective, parcourant page après page les belles heures et les regrets du théâtre. Ne dit-on pas : « Il faut bien reculer pour mieux sauter ? ». Cette assertion est en quelque sorte le reflet de cette œuvre de Jacobin Yarro, lui qui vit et respire théâtre depuis plusieurs décennies. « Je ne me donne pas des prétentions d’historien, encore moins de sociologue, d’essayiste, ni de littéraire chevronné. Dans une large mesure, je me raconte. Mais j’essaie de faire plus que me raconter », reconnaît-il dans l’avant-propos.
Le livre de 160 pages publié en 2022 aux Editions du Cocrad, court sur un chemin long de huit chapitres. De l’état des lieux au lendemain des Indépendances à la renaissance actuelle de cet art, sans oublier la longue hibernation ayant conduit aux Journées de réflexions sur le Théâtre camerounais en 1986, les côtés pile et face sont explorés en profondeur. Le public, cette pièce-maîtresse sans qui le théâtre ne serait que paroles en l’air, fait l’objet d’une grande préoccupation selon l’auteur de cet ouvrage préfacé par Jean-Jacques Didier Onana Awana, plus connu comme l’un des membres du Keguegue International. Où est-il ? Pourquoi déser...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category