Festival Nyang-Nyang : 8 000 jeunes initiés aux traditions

La 458e édition des manifestations culturelles du peuple Fussep s’est achevée le 19 février dernier à Bafoussam, au cours d’une cérémonie très courue.

Près de quatre mois de manifestations culturelles et traditionnelles dans la ville de Bafoussam et ses environs. Du 6 novembre 2022 au 19 février 2023, le peuple Fussep se félicite d’avoir tenu le pari d’assurer une « résilience et une transition générationnelle » dans un contexte culturel où les valeurs traditionnelles locales subissent les injures du temps moderne. Et l’une des facettes du succès de cet événement reste la conversion des « brebis égarées », avec notamment près de 8 000 fils de Bafoussam initiés aux us et coutumes des Fussep. « Ce sont les princes, les enfants des familles royales, les Bafoussam du Cameroun et ceux de la diaspora venus de partout. Tous sont âgés entre deux et 45 ans », a précisé Florence Meyap Ndzem, présidente du comité d’organisation.
S.M Njitack Ngompe Pele,  le 97e roi des Fussep, a salué les efforts fournis et les innovations réalisées durant cette célébration qui a par ailleurs fait la part belle à la promotion du genre. C’est ainsi que les reines-mères (Mafo), les jeunes femmes Fussep, les « Miss Nyang-Nyang » ont occupé le devant de la scène culturelle. Parmi les activités majeures, il y a la traversée du fleuve Noun, événement historique qui a permis aux jeunes générations de comprendre le mythe des origines des peuples Fussep et Bamoun, plus de 800 ans après. En résumé, « ce Nyang-Nyang était un succès sur toutes les lignes. Un rituel qui enseigne aux jeunes qu’il faut revenir sur les traces de nos anc&...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category