Festival Lonodji : le peuple Sara dévoile sa richesse culturelle

Ce mouvement socioculturel a organisé son tout premier congrès du 7 au 9 avril dernier à Ngaoundéré.

Le 7 avril dernier au collège de Mazenod à Ngaoundéré, une dizaine de jeunes filles ont arboré autour de leurs reins des perles aux couleurs du drapeau national du Cameroun. A leurs chevilles sont fixées des clochettes qui retentissent au moindre mouvement. Et sur chaque tête est posée une calebasse considérée comme un patrimoine culturel du peuple Sara. Venu tout droit de la localité de Madingring dans la région du Nord pour participer au festival « Lonodji », ce groupe mythique a séduit plus d’un lors de son passage. « Je suis frappé par la richesse culturelle de ce peuple », s’extasie Richard Nilson de nationalité norvégienne. Pari réussi donc pour le peuple Sara qui entend désormais apporter sa contribution à la construction de la mémoire collective du Cameroun. Son tout premier festival organisé à Ngaoundéré est une preuve palpable de cet engagement. « Nous voulons non seulement promouvoir notre patrimoine culturel, mais aussi, renforcer les liens de solidarité, de fraternité entre toutes les composantes de cette communauté », a expliqué le président du mouvement socioculturel « Lonodji », Doungabé Tobio
Pendant trois jours, les filles et fils Sara ont pu montrer aux festivaliers venus nombreux, leur originalité culturelle à travers l’art culinaire, l’art de la chasse, les arts traditionnels et contemporains. « C’est une initiative à f&ea...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category