Circulation : abus de « sabots » décriés

Des automobilistes indexent la police municipale, dont des éléments sont accusés de leur extorquer de l’argent par des moyens retors.


« Même étant au volant, avec le moteur qui tourne, ils cherchent à vous placer un sabot. J’ai récemment reçu un appel urgent. J’ai ralenti et je me suis garé, entre le carrefour Agip et Mboppi. Alors que je répondais, un taxi est apparu devant moi. Trois hommes en sont descendus, en tenues de la police municipale. Ils ont voulu me mettre un sabot. J’ai dû raccrocher, et je suis reparti en forçant le passage ». Victor B., automobiliste à Douala, confie ce moment chaud à un groupe d’amis, avec qui il partage la conviction selon laquelle la pose des « sabots » par des agents municipaux enregistre depuis quelque temps des dérapages.
Son témoignage est loin d’être unique. Dans un texte en circulation sur les réseaux sociaux, un autre automobiliste relate une mésaventure semblable, survenue cette fois au niveau de l’échangeur du Rond-point Deido. Ici, les personnes indexées travailleraient avec des complices à moto. Ces derniers, par leurs manœuvres, amènent l’automobiliste ciblé à ralentir là où il ne devrait pas le faire, voire à effectuer un arrêt improbable. Puis, soudain, de présumés agents municipaux apparaissent, « sabots » prêts à servir. Précision : ici, des hommes en uniforme de la police nationale sont de la partie.
Ils sont également mentionnés dans cette autre dénonciation évoquant des « embuscades » au carrefour dit « Ancien Dalip » (Akwa, Douala 1er). Un usager déclare y avoir été stoppé par un policier alors qu’il roulait sur un passage clouté, le feu étant passé au vert. « Il a donné l’impression que j’avais un problème. Quand j’ai ralenti, un agent de la commune a surgi et a commencé à me filmer. Puis le policier m’a demandé le dossier du véhicule. Je le lui ai remis, et il l’a donné aux gens de la commune… Il était désormais question que je paie 85.000 F pour arrêt sur passage clouté ! », Relate-t-il. L’homme assure ne s’en être tiré qu’après avoir fait un scandale sur place, notamment en cr&eacut...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category