Baromètre : une offre à densifier

L’effervescence en cours dans le secteur de la grande distribution crève les yeux. L’inauguration du centre commercial Super U Ntougou de Yaoundé le 26 mai dernier l’atteste. Dans la même perspective, l’offensive affichée des locaux se traduit par leur installation dans les quartiers périphériques des grandes villes, dans une logique de maillage du territoire et de rapprochement vers les clients. Dans cette sorte de « bataille » à laquelle l’on assiste entre les enseignes étrangères et nationales, les acteurs locaux affichent leur détermination à occuper toute leur place dans ce maillon essentiel de la chaîne de valeur agro-industrielle. 
Ce boom est une aubaine pour les producteurs locaux et autres acteurs au regard des commandes qui s’amoncèlent sans cesse. Mais, tout aurait été mieux dans le meilleur des mondes si les prix des produits eux, ne restaient pas élevés. Ce qui n’est malheureusement pas le cas. C’est donc l’occasion d’appeler à la densification et à la diversification de l’offre, deux facteurs qui pourraient influencer les prix et faire davantage le bonheur du consommateur. La densification consisterait à produire plus qu’on ne le fait déjà. C’est surtout donner un contenu concret à la politique d’import-substitution. Un boulevard donné aux opérateurs économiques locaux pour limiter l’importation des produits importés qui, malheureusement inondent la majorité des grandes surfaces. Les raisons pour ce regain espéré dans l’augmentation de l’offre ne manquent pas. 
D’après des spécialistes, la classe moyenne, principale cible de ces enseignes, est sans cesse croissante depuis une vingtaine d’années, avec un pouvoir d’achat conséquent. En termes de consommateurs, le march&eacut...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category