Migrations : des consultations régionales bouclées

Objectif des travaux ouverts lundi et clôturés hier, examiner de plus près la situation des travailleurs migrants dans la sous-région.

« Recrutement éthique, mobilité des travailleurs vers la quête de solutions durables pour une justice sociale dans un contexte de libre circulation des personnes ». Voilà la thématique des consultations régionales avec les employeurs, les travailleurs du secteur privé, les syndicats, la société civile, lancées ce lundi 17 juillet 2023 à Douala par l’Organisation internationale des Migrations (Oim).
Des assises présidées par l’inspecteur général du ministère du Travail et de la Sécurité sociale (Mintss), Njamsi Rolland N., et le chef de mission de l’Oim au Cameroun, Diop Abdel Rahmane. Le projet vise la protection des travailleurs migrants à travers le recrutement éthique. En outre, sa mise en œuvre dans plusieurs pays (Cameroun, Sénégal, Cap-Vert et Côte d’Ivoire), vise aussi à examiner la situation des travailleurs migrants, et voir comment travailler sous le leadership du gouvernement du Cameroun à un  recrutement éthique. Pour s’assurer que ces migrants apportent du positif dans les sociétés qui les emploient, mais également dans les Etats où ils sont établis.
Selon Angélique Mbouzie Ahanda, chef de la Division normes et coopération internationale le Cameroun a ratifié les conventions internationales du travail sur les travailleurs migrants. En outre, le pays est partie prenante du Pacte mondial pour les migrations ordonnées et régulières. Ces engagements font que le pays a l’obligation de mettre en œuvre de façon efficiente, les mécanismes permettant d’évaluer l’amélioration de la gou...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category