Le bal des anciens…

Le dernier carré de la CAN 2024 est connu depuis samedi soir. Côte d’Ivoire, Nigeria, Afrique du Sud et République démocratique vont se disputer deux places pour la finale de dimanche prochain.  Cette 34è édition de la CAN ne va pas consacrer un nouveau pays. Pourtant, au regard du déroulement de la compétition jusqu’ici, avec des surprises en stocks et un nivellement avéré des valeurs par le haut, de nombreux observateurs avaient commencé à pronostiquer des surprises jusqu’au bout. Ils envisageaient un vainqueur inédit Finalement, la CAN a reconnu ses « anciens clients ». En effet, les quatre pays présents dans le dernier carré, sont tous des anciens champions d’Afrique. La Côte d’Ivoire (1992 et 2015), le Nigeria (1980, 1994 et 2013), la RDC, alors Zaïre (1968 et 1974) et l’Afrique du Sud (1996).
L’Angola, le Cap Vert et le Mali, les trois quarts de finalistes qui n’avaient encore jamais remporté la CAN ne sont pas parvenus à s’inscrire cette fois encore dans l’histoire. Ils ont été respectivement victimes du Nigeria, de l’Afrique du Sud et de de la Côte d’Ivoire. Si dans l’absolu, ces pays n’ont pas à rougir de leurs prestations, leurs bourreaux ont démontré que pour gagner la CAN, il faut du caractère. Et cela s’acquiert par une longue expérience de la compétition, avec des instants de joie, mais aussi avec l’immense douleur de cuisants échecs. C’est ce vécu qui forge le destin d’un champion d’Afrique. La Côte d’Ivoire après un premier tour catastrophique et un public qui lui a tourné le dos, a notamment démontré qu’il faut souffrir pour gagner. Les Eléphants sont aujourd’hui à un match de la finale, servi par leur riche vécu de la CAN et de ses péripéties.
Au demeurant, les affiches des demi-finales de mercredi prochain, valent le détour. Nigeria-Afrique ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category