Musées : le Cameroun et le Congo en synergie

Le directeur général du Musée Pierre Savorgnan de Brazza, Belinda Ayessa a exprimé son désir de collaborer avec le Musée national au cours d’une audience hier au ministère des Arts et de la Culture.


« Le Cameroun peut se prévaloir d'être l'Afrique en miniature ». L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Congo au Cameroun, Daniel Ngassiki, n’a pas tari d’éloges envers le Musée national de Yaoundé hier. Cette direction du ministère des Arts et de la Culture était au cœur des échanges entre le ministre Bidoung Mkpatt et Belinda Ayessa, directeur général du Musée Pierre Savorgnan de Brazza.
En mission de travail depuis quelques jours au Cameroun, cette dernière a émis le vœu d’établir un partenariat avec le Musée national pour davantage valoriser les ressources de l’Afrique. « Il est important, voire crucial de tisser des partenariats entre les musées africains et en particulier avec le mémorial Pierre Savorgnan de Brazza qui est un lieu de mémoire du peuple congolais et celui de la sous-région en général », a déclaré Belinda Ayessa.  
Avant de proposer des pistes de collaboration, le directeur général du Musée Pierre Savorgnan de Brazza a félicité le Minac pour la qualité du musée qu’il met à disposition du grand public. « Au-delà de l'espace consacré à Pierre Savorgnan de Brazza, j’ai découvert d’autres aspects de la culture camerounaise. Le Musée national est simplement à féliciter. Nous avons un véritable musée qui ne demande qu'à être valorisé », a -t-elle ajouté. La visite des lieux qu’elle a effectuée la veille lui a permis de proposer un partenariat entre les deux Etats.
Dans les faits, Daniel Ngassiki propose d’envoyer les responsables du mémorial Pierre Savorgnan de Brazza et d’autres acteurs de la culture gabonaise à l’école du savoir-faire camerounais. « Nous voulons bénéficier de l’expertise conn...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category