Fait divers : elle détrousse son amant, qui informe le mari

Richard S. s’est rendu jeudi chez sa maîtresse, et a confié à l’époux, qui la croyait à une veillée la nuit d’avant, qu’elle avait dormi chez lui et en était repartie en emportant 310.000 F.

La brigade de Ngangue (Douala II) a été saisie jeudi du cas d’un homme molesté à New Bell, lieudit « Babylone ». Un individu s’étant présenté à un autre comme l’amant de son épouse, qu’il a accusée de vol dans la foulée. Richard S., l’amant auto-désigné, est un mécanicien de 39 ans, travaillant pour une agence de voyage, selon ce que les pandores apprendront. Et son amante, Valentine Déborah, 33 ans, est effectivement la femme d’autrui. En l’occurrence, celle de Désiré S.M. Le couple, officiellement uni depuis huit ans, a trois enfants.
D’après les auditions, Valentine a quitté le domicile conjugal mercredi pour une veillée. Elle dira à son époux que le programme de ce deuil prévoyait l’inhumation de la défunte le lendemain. Mais cette nuit-là, elle la passe chez Richard S. à Deido, lieudit « Cité Chardy » (Douala 1er). Quand ce dernier se réveille jeudi, Valentine est partie. Plutôt tôt. Puis, l’homme avise une chemise cartonnée qui contenait une enveloppe. Il y avait là 310.000 F, dont 200.000 F représentant son salaire. Il n’y a plus rien. Richard sort de chez lui à la hâte et hèle une moto pour New Bell « Babylone ».
Il n’est pas encore 6h30 quand Désiré S. M., qui installe son moulin à écraser dehors, est salué par un inconnu. Il répond et s’entend demander : « Votre dame est là ? ». Désiré dit oui, précisant qu’elle rentre à l’instant d’une veillée. L’inconnu dit non. Puis déclare qu’elle a passé la nuit avec lui, et qu’en partant au petit matin, a emporté une enveloppe contenant son salaire et plus. Désiré dit à son interlocuteur qu’il va chercher sa femme.
Il ressort plutôt avec son cadet, et demande à l’inconnu s’il peut reprendre son histoire. Richard S. s’exécute. Après l’avoir entendu, le frère de Désiré s’enflamme, le jugeant très culotté. Le mécanicien, qui sent que ça risque de chauffer, veut partir. Le cadet de Désiré l’empoigne. Les éclats de voix, puis les coups alertent le chef de bloc, voisin peu éloigné, qui appelle la brigade…
Quand les gendarmes l’emmenaient, Richard a vu un bout d’enveloppe kaki au sol, à côté d’un seau. Il dira aux hommes en tenue que c’est la sienne, qu’elle portait la mention « Espèces », au stylo noir. L’info est avérée. Le mot est ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category