Exécution physico-financière du Bip : faibles performances en 2023

Au cours de la deuxième session du comité national de suivi hier à Yaoundé, cette situation a été expliquée.

 

En 2023, l'exécution du budget d'investissement public n'aura pas été des plus satisfaisantes. Il est de 63,55% contre 74,56% en 2022. C'est ce qu'on peut retenir des travaux de la deuxième session du comité de suivi de l'exécution physico-financière du budget d'investissement public (Bip) pour le compte de l'exercice 2023. La présidente, Rosette Ayayi a  commencé par rappeler le contexte d'exécution de ce budget qui est la poursuite de la mise en service des projets de première génération, la poursuite de la préparation des grands projets de deuxième génération, la poursuite de la mise en œuvre des plans et programmes de reconstruction des région en crise, la mise en œuvre de la politique d’import-substitution, le maintien de la veille sécuritaire et sanitaire. Le Bip initial quant à lui se chiffrait à 1418,63 milliards de F.
« Suivant le compte-rendu qui m'a été fait globalement de ces travaux, le taux d'exécution du budget d'investissement au 30 décembre n’est pas satisfaisant, mais je crois que ça n'a pas trop impacté sur le niveau de notre économie, étant donné que celle-ci est quand même restée résiliente », a d’entrée de jeu indiqué Rosette Ayayi. Cette situation a-t-elle justifié est due aux « projets à financement conjoint qui ont eu quelques problèmes dans leur exécution. » Ce qui impacte l’exécution du Bip de manière générale. Au 30 septembre 2023, c’est déjà cette raison qui justifiait la faible exécution du Bip. On enregistrait alors à ce moment, un taux de réalisation physique 55,90%  contre 75,96% à l’exercice précédent. «Cette baisse s’explique entre autres, par la prépondérance des projets à financement conjoint dont les conventions ont été signées entre 2019 et 2023. En effet, les années 2018-2020 sont marquées par l’accélération de grands projets à financements extérieurs en prélude à la Can 2021. Ces projets étant en phase terminale sont sortis du portefeuille au profit de nouvelles conventions de financement portant sur des projets dont l’ex&eac...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category