Lutte traditionnelle : un complexe multisports en gestation

Annonce faite récemment par le maire de la ville lors des finales de la 2e édition cette compétition.

Huit catégories, dames et messieurs, étaient en compétition lors des finales de la 2e édition de la compétition de lutte traditionnelle de la ville de Douala baptisée « Les Besua ». L’évènement sportif et culturel organisé il y a quelques jours sous la supervision technique de la fédération nationale de lutte, a drainé du beau monde à l’esplanade de l’école publique d’Akwa (arrondissement de Douala 1er). Les Besua se sont déroulées en présence du maire de la ville, le Dr Roger Mbassa Ndinè, initiateur de cette activité.
Les spectateurs se sont délectés des prouesses des lutteurs venus de quasiment toutes les régions du pays. Dans la catégorie des 60-65 kg dames, Ngoe Wase Miriam a occupé la première place. Tout comme Ngiri Blandine et Simo Nguemoe, respectivement dans les catégories 65-74 kg et 75 kg et plus. Chez les messieurs, Lenken Kenne Yvan a été le plus fort dans la catégorie des 65 kg, tandis que Ngunde Thomas a été meilleur chez les 75 kg. Les lutteurs Mbarga Mvondo, Kamkang Molllu Aubin et Ngombe Dikongue ont respectivement trôné dans les catégories de 85 kg, 100 kg et 125 kg. Les Besua ont en outre fait émerger deux meilleurs lutteurs : Ngoe Wase Miriam chez les dames et Mbarga Mvondo chez les messieurs.
Au regard de l’engouement que suscitent les Besua, le maire de la ville de Douala a dit travailler en ce moment sur le projet de construction d’un complexe multi sports. « Avec le temps et si nos projets se réalisent, nous aurons un complexe multi sports au sein duquel ce genre de compétitions pourra se jouer devant un parterre de 10 à 20 000 spectateurs. C’est cela notre ambition », a déclaré le Dr Mbassa Ndinè, qui a saisi l’occasion pour féliciter tous les jeunes ayant particip&eac...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category