Paul Biya: dix engagements pour l’avenir

Le président-candidat entend poursuivre sur sa lancée en vue de continuer la modernisation du Cameroun sur tous les plans dans le cadre d’un programme en dix points.

Accélération de l’amélioration des conditions de vie des Camerounais « Un programme pour l’avenir ». C’est ainsi que le président-candidat, Paul Biya intitule son projet de société en dix points dans le cadre de la campagne électorale en vue de la présidentielle du 7 octobre 2018. « Je m’engage ». C’est ainsi que le président de la République, en course pour sa réélection, précise ses intentions qui se situent, pour certaines, dans le prolongement de ce qu’il a entrepris il y a sept ans. Il s’agit d’un projet qui prend en compte des thèmes chers au président de la République. En tête de ses préoccupations, l’amélioration des conditions de vie de ses compatriotes. Il s’agit ici de continuer à oeuvrer au juste accès de tous aux services sociaux de base à savoir la santé, l’eau, l’électricité, l’éducation. Le président-candidat prend l’engagement d’accélérer la mise en place d’une assurance de santé universelle et à relever le pouvoir d’achat et la multiplication des actions en vue de la réduction de la pauvreté… Second point de son intérêt, la consolidation de la paix. Il s’agit ici du maintien de la paix sur le territoire national et sa volonté affichée d’assurer la liberté de mouvement de tous sur l’ensemble du territoire national, la poursuite sans ménagement de la lutte contre le terrorisme.

La sauvegarde de l’intégrité territoriale : une priorité Comme il n’a jamais cessé de s’y employer, Paul Biya entend poursuivre le combat contre toutes les formes de discrimination, notamment à l’égard des couches les plus faibles. Le président-candidat présente ensuite sa candidature comme celle de l’affirmation de l’unité nationale dans la diversité, afin de sauvegarder l’unité nationale et l’intégrité territoriale du Cameroun. La protection des frontières nationales et la mise en oeuvre continue de la décentralisation occupent dans ce registre, une place primordiale. Le bien-être économique des populations est également une préoccupation majeure. Pour y parvenir, il faut accélérer la réalisation des projets structurants et continuer la lutte contre la corruption et le détournement des biens publics.

Pour une institutionnalisa tion de la parité hommes-femmes: Pour générer la croissance et accroître la compétitivité, le candidat- président entend renforcer l’innovation. Pour cela, le Cameroun devrait devenir un pôle de référence dans l’économie numérique sur le continent. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) devraient dans ce cas occuper une place importante dans l’action de Paul Biya comme il n’a eu de cesse de le démontrer : don de 500 ordinateurs aux étudiants, invitation à toutes les institu t des jeunes, au regard de leur poids démographique, mais aussi en raison de l’énergie qu’ils portent. Un engagement fort du président-candidat est à signaler à ce niveau, conformément aux attentes maintes fois exprimées par les femmes : « je m’engage à accélérer le processus d’institutionnal...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category