« Ils ne devraient pas être exclus »

Hilaire Djoko, co-initiateur de la bibliothèque Anlu.

Pourquoi avoir implanté la bibliothèque au quartier Oyack ? 
Plusieurs raisons ont gouverné ce choix. C’est dans ce quartier que notre engagement en tant qu’association a commencé en 2015 avec le projet « Agir Ensemble contre les Barrières sociales ». Ensuite, toujours à Oyack, nous avons mis sur pied le projet « Je m’engage dans mon quartier ». Ainsi, ouvrir une bibliothèque qui donne accès aux livres et aux activités d’initiation à la vie sociopolitique est une suite logique d’engagement dans le quartier. Nous pensons que les changements sociaux ne se feront et ne se défendront objectivement que lorsque les personnes issues des quartiers défavorisés auront pris conscience de leurs apports individuel et collectif pour le développement du quartier et de la commune. 

Pourquoi n’exigez-vous pas d’abonnement pour l’accès à la bibliothèque ? 
Nos usagers n’ont pas choisi de naître dans des familles à faibles revenus. Ils ne devraient pas être exclus d’une source de savoir à cause de leur situation familiale. On ne peut pas combattre les inégalités sociales en les reproduisant. Celui ou celle qui ne boit pas de l’eau pendant un certain nombre de j...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category